Focus sur les IPS : Insectes des Produits Stockés

Vous êtes fabricant ou stockez des produits alimentaires et vous souhaitez les protéger des infestations?

Les Insectes des Produits Stockés (IPS) sont l’une des principales préoccupations dans la production et le stockage des aliments.

Ces insectes vivent et se reproduisent dans les grains ou les aliments transformés. Il existe de nombreux types d’IPS les plus courants étant :

Les signes révélateurs de l’existence de IPS : Le premier signe d’une infestation d’insectes de produits stockés est presque toujours l’insecte adulte : papillons de nuit volant ou de petits coléoptères.

Les autres signes d’une infestation :

  1. Les dommages à l’emballage et aux produits. Les charançons laissent des trous de sortie visibles dans les grains.
  2. Les larves de pyrales (mites) laissent les ‘fils’ au fur et à mesure qu’elles se nourrissent et se déplacent à travers les produits
  3. Les IPS provoquent une «altération» des aliments, ce qui est visible sous la forme d’une décoloration
  4. Le grain a tendance à devenir plus chaud, ce qui peut conduire à la germination ainsi que l’apparition de moisissures.
  5. Les excréments des larves d’insectes sont un autre signe d’une infestation.

 

Les principales raisons pour lesquelles nous contrôlons les IPS sont les dommages et les contaminations qu’ils provoquent sur les denrées alimentaires, les matières premières et les produits finis.

Les IPS ne font pas que se nourrir des produits, ils s’y reproduisent et peuvent se propager rapidement et contaminent les produits qui sont alors impropre à la consommation humaine.

Contrairement à la plupart des autres ravageurs, il n’y a pas de risque significatif pour la santé des humains par les IPS.

Toute Entreprise qui gère des céréales ou des produits alimentaires secs risquent d’être infestés par les insectes des produits stockés :  magasins alimentaires, restaurants, installations de transformation des aliments et les entrepôts de stockage des aliments.

La perte financière associée aux IPS est énorme. On pense qu’il s’agit du «ravageur le plus cher du monde», qui coûte chaque année des milliards en coûts d’exploitation supplémentaires et en perte de produit.

Contrôle et lutte contre les IPS:

Outre les dispositifs de piégeage, les produits insecticides spécifiques ainsi que des traitements thermiques sont utilisés pour contrôler ces insectes.

Dans tous les cas, La gestion intégrée des nuisibles « Integrated Pest Management » doit être mise en place.

Voir le dernier article (en anglais) publié par Oxford University Press  intitulé : « The New Integrated Pest Management Paradigm for the Modern Age »

 

La biologie de l’insecte est aussi très importante dans la régulation des IPS. Selon la température ambiante, leur cycle de développement peut varier énormément.

Dans leur grande majorité, les IPS vivent dans des environnements dont la température est comprise entre 15 °C et 35 °C. Ils ont un cycle de vie inférieur à 30 jours.

Exemple de la pyrale de la farine :

A 30°C, une génération se développe et se reproduit en un mois environ. A 10 °C, il lui faut 4 à 7 mois.

Pour plus d’information :

MySekur vous apporte son expertise dans l’audit des sites sensibles.

Responsable de site/QHSE : Contactez-nous pour un diagnostic de lutte antiparasitaire au

+33 (0)4 28 29 91 05 ou sur www.mysekur.com/home-enduser-landingpage/

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*