Bâtiment – Quels sont les matériaux d’isolation répulsifs pour les nuisibles ?

Dans la construction d’un bâtiment, l’isolation doit avoir plusieurs qualités. En plus de limiter les pertes de chaleur de l’intérieur vers l’extérieur, elle doit aussi limiter les nuisances acoustiques. Mais les matériaux d’isolation de bâtiments peuvent parfois devenir de parfaits environnements pour les espèces nuisibles. Pour empêcher ces possibles invasions, il est important de bien choisir le matériau isolant lors de la construction du bâtiment, privilégier des matériaux aux caractéristiques répulsives pour les espèces invasives.

Une bonne isolation thermique permet de diminuer considérablement les besoins en chauffage/climatisation et donc en énergie. Dans cette logique de démarche environnementale, nous nous sommes particulièrement intéressés aux matériaux isolants naturels. De plus en plus nombreux sur le marché, ils s’engagent dans une démarche environnementale en préservant les ressources énergétiques et en limitant les émissions de gaz à effet de serre.

Nous avons recueilli une liste, non exhaustive, des matériaux d’isolation naturels répulsifs pour les espèces nuisibles et invasives.

  • La ouate de cellulose

La ouate de cellulose fait partie des isolants écologiques les plus performants sur le marché actuel. Elle permet une isolation optimale, en hiver comme en été, contrairement à la laine de verre.

Les produits isolants à base de cellulose sont fabriqués à partir de journaux recyclés ou de coupe de papier neuf issue de l’imprimerie. Le papier est d’abord moulu puis mélangé à du sel de bore, un additif inoffensif. Le sel de bore rend la cellulose ignifuge et résistante aux insectes et aux moisissures.

  • Le chanvre

Le chanvre est un matériau naturel et écologique avec de grandes qualités isolantes. Il résiste également très bien à l’humidité et limite ainsi l’apparition de moisissures.

Un bâtiment isolé au chanvre permet à l’air de circuler et de ce fait supprime les ponts thermiques dus à une isolation trop imperméable. Il permet une isolation thermique optimale tout en étant un très bon assainisseur d’air.

Si le chanvre est associé à de la chaux, le bâtiment sera parfaitement protégé contre les nuisibles, allant des acariens aux rongeurs

Brique_d'isolation_acoustique_en_chanvre_

  • Le liège

Longtemps utilisé comme isolant pour les chambres froides, le liège possède un fort pouvoir isolant thermique. Le liège expansé absorbe parfaitement l’anti réverbération et les bruits aériens ce qui lui confère également de grandes qualités d’isolation phonique.

Ses qualités d’inaltérabilité font du liège le matériau isolant le plus durable dans le temps, sa durée de vie dépasse les 100 ans.

En plus de ses qualités d’isolation, il est imputrescible, hydrofuge et repousse les attaques de rongeurs, les insectes et les champignons.

  • La perlite

Fabriqué à partir de roches volcaniques broyées et expansées thermiquement, la perlite est un isolant écologique. Elle est totalement inerte, ininflammable et imputrescible. En plus de ces qualités, elle est également insensible à la vermine et aux rongeurs. Elle est aussi non toxique.

Il s’agit du seul isolant pour combles perdues qui peut être considéré comme étant inaltérable dans le temps.

  • La laine de mouton

La laine de mouton est connue pour son fort pouvoir isolant, elle a aussi une excellente capacité à réguler l’humidité. De plus, elle les particules présentent dans l’air et fait donc office de filtre d’air ambiant.

Également, la laine de mouton est auto extinguible, elle limite la propagation des flammes et ne prend feu qu’à partir de 560°C.

Enfin, c’est un matériau très peu accueillant pour les rongeurs. Ils ne peuvent pas y construire de galeries car la laine se rétracte naturellement pour retrouver sa place d’origine.

images

  • Le coton et textile

La laine de coton est un nouveau matériau isolant. Ceux qui veulent éviter les isolants d’origine animale l’apprécie particulièrement, mais aussi pour faire un geste écologique en utilisant des matériaux recyclés et recyclables.

Naturelle et végétale, la laine de coton est issue de textiles recyclés et défibrés. Au cours de son processus de fabrication, les fibres de textiles sont traitées contre les insectes, les rongeurs et les champignons.

Cependant, il faut faire attention à ce que les fibres proviennent de matériaux recyclés et non de la production directe du coton.

  • La paille

En plus de ses performances thermiques et acoustiques, la paille possède bien des qualités en tant que matériau isolant pour les bâtiments.

Contrairement aux idées reçues, la paille n’est pas un risque particulier face au feu. En effet, utilisé en isolation, les bottes de paille sont compressées, ce qui priverai un potentiel feu d’oxygène et donc de se propager.

C’est également un matériau particulièrement résistant aux nuisibles. Les rongeurs ont de la difficulté à creuser dans la paille et les termites, par exemple, préfèrent les menuiseries à la paille.

Coupe_mur_terre_et_paille

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*